Logotype des Grappes Montréal
10 janvier 2013

Radarsat: gros contrat à MDA, bons emplois à Montréal


Marie Tison, La Presse

Le projet de constellation de satellites Radarsat entraînera la création de près d'une centaine d'emplois à Montréal.

L'Agence spatiale canadienne a attribué un contrat de 706 millions de dollars à MacDonald, Dettwiler and Associates (MDA) pour la construction et le lancement des trois satellites d'observation terrestre qui constitueront la constellation.

Une partie des retombées se fera ressentir dans les installations de MDA à Richmond, en Colombie-Britannique, mais la majeure partie se retrouvera plutôt dans sa filiale de Sainte-Anne-de-Bellevue, qui sera responsable de la charge utile des satellites, comme le radar et les antennes de télécommunications.

Cette filiale devra recruter des ingénieurs, des techniciens spécialisés, mais aussi des assembleurs.

«La moitié des emplois seront pour des assembleurs», a précisé Marc Donato, vice-président aux systèmes satellitaires de MDA, en marge d'une conférence de presse organisée hier dans les installations de l'entreprise à Sainte-Anne-de-Bellevue pour annoncer l'octroi du contrat.

Le recrutement ne devrait pas constituer un problème. MDA offre des programmes de stage, qui lui permettent d'identifier des candidats. Elle a également tissé des liens avec des universités. En ce qui concerne les assembleurs, elle peut compter sur les diplômées de l'École des métiers de l'aérospatiale de Montréal, de niveau secondaire, et l'École nationale d'aéronautique, de niveau collégial.

Jusqu'ici, le gouvernement canadien a versé 276 millions de dollars à MDA, par l'intermédiaire de l'Agence spatiale canadienne, pour la conception du projet de constellation Radarsat. Or, il y a eu un délai entre cette phase de conception et la phase de production. Ce délai a forcé MDA à envoyer des préavis de licenciement à un certain nombre d'employés en Colombie-Britannique et à Sainte-Anne-de-Bellevue. Si certains employés ont effectivement quitté leur emploi en Colombie-Britannique, ça n'a pas été le cas à Sainte-Anne-de-Bellevue.

«Nous avons eu beaucoup de travail, j'ai réussi à trouver des tâches pour tout le monde», a affirmé M. Donato.

La filiale de Sainte-Anne-de-Bellevue travaille notamment sur un satellite destiné à l'Ukraine et sur le petit satellite d'observation canadien Cassiope. La filiale s'apprête également à travailler sur un satellite de télécommunications israélien, Amos-6.

«En deux ans, nous avons engagé 250 personnes, a déclaré M. Donato. Nous sommes maintenant 650 employés à Sainte-Anne-de-Bellevue.»

La filiale a toutefois déjà compté 1200 personnes au début des années 90, alors qu'elle travaillait sur le satellite de communications MSAT, le satellite Radarsat 1 et le bras articulé canadien. Mais avec la fin de ces projets et l'effondrement du marché des satellites, les effectifs ont diminué jusqu'à 275 personnes.

Au cours des années, MDA a été le maître d'oeuvre de Radarsat 1, lancé en 1995, et de Radarsat 2, lancé en 2007. Le système de constellation vise à prendre le relais de ces deux premiers satellites d'observation terrestre en 2018.

Le budget total de 982 millions alloué à ce projet est beaucoup plus élevé que ce qui avait été envisagé au départ, en 2005.

Le président de l'Agence spatiale canadienne, Steve MacLean, a expliqué que les satellites sont beaucoup plus sophistiqués que ce qui avait été prévu. «Il ne faut pas comparer des pommes avec des oranges», a-t-il affirmé en conférence de presse.

Le budget ne devrait pas augmenter avec le temps: MDA a accepté un prix fixe pour le boulot à accomplir. «Cela démontre notre niveau de confiance». a indiqué le président de Systèmes d'information MDA, Mag Iskander.

Les trois satellites de la constellation Radarsat feront le tour de la terre toutes les 96 minutes. Ils serviront notamment à surveiller les glaces, les vents marins, les déversements de pétrole et le déplacement des navires. Ils fourniront également de l'information sur les conditions d'agriculture, les forêts et les répercussions environnementales de l'exploitation minière.

L'action de MDA a gagné 2,95$ pour clôturer à 60,20$ à la Bourse de Toronto hier, un gain de 5,15%.

 

Constellation Radarsat en bref

> Trois satellites radars qui font le tour de la terre en 96 minutes

> Fonction: observation terrestre

> Tâches: surveillance maritime, surveillance dans l'Arctique, gestion des catastrophes, surveillance des écosystèmes et renseignement pour l'agriculture

> Entrée en service: 2018