Communauté métropolitaine de Montréal

Communauté métropolitaine de Montréal

Créée le 1er janvier 2001, la Communauté métropolitaine de Montréal est un organisme de planification, de coordination et de financement qui regroupe 82 municipalités. Elle compte une population de 3,7 millions de personnes réparties sur un territoire de 4360 kilomètres carrés dont 525 de surfaces aquatiques et 2218 de terres agricoles, soit 58 % du territoire.

La Communauté métropolitaine de Montréal a compétence, entre autres, pour élaborer puis adopter un plan métropolitain des grands enjeux du développement économique.

En 2005, la Communauté métropolitaine de Montréal se donnait un plan de développement économique (PDE) dans le but d’offrir aux acteurs du développement de la région un cadre stratégique pour orienter leurs efforts afin que le Grand Montréal puisse atteindre son plein potentiel. Le PDE 2005-2009 préconisait une stratégie des grappes industrielles.

La compétitivité des régions métropolitaines repose de plus en plus sur le développement des grappes métropolitaines. La cohérence des politiques publiques avec la dynamique des grappes industrielles en est un facteur de succès. À Montréal, la stratégie des grappes métropolitaines est le fruit d’un partenariat entre la Communauté, le gouvernement du Québec et le gouvernement du Canada. Les stratégies et les politiques développées par ces partenaires s’arriment de plus en plus à la présence des grappes sur le territoire de la Communauté : stratégies d’attraction d’investissements directs étrangers et de talents, des gazelles, de la recherche et de l'innovation, etc.

La stratégie des grappes industrielles de la Communauté présente les caractéristiques des meilleures stratégies mondiales en ce domaine. Elle est axée sur les besoins des entreprises des secteurs de pointe de la métropole. Le leadership est exercé par l’industrie, ce qui assure des retombées élevées pour les entreprises de ces secteurs.

D’ailleurs, les contributions privées reçues annuellement par les secrétariats de grappes montrent le bien-fondé des actions priorisées par ceux-ci. Pour la Communauté, l’atteinte d’un seuil minimal de financement privé représente l’ultime test de la pertinence du secrétariat de la grappe.

Pour en savoir plus, visitez le cmm.qc.ca/champs-intervention/developpement-economique/dossiers-en-developpement-economique/grappes-metropolitaines/