Communauté métropolitaine de Montréal

Communauté métropolitaine de Montréal

Créée le 1er janvier 2001, la Communauté métropolitaine de Montréal est un organisme de planification, de coordination et de financement qui regroupe 82 municipalités. Elle compte une population de 3,7 millions de personnes réparties sur un territoire de 4360 kilomètres carrés dont 525 de surfaces aquatiques et 2218 de terres agricoles, soit 58 % du territoire.

La Communauté métropolitaine de Montréal a compétence, entre autres, pour élaborer puis adopter un plan métropolitain des grands enjeux du développement économique.

En 2005, la Communauté métropolitaine de Montréal se donnait un plan de développement économique (PDE) dans le but d’offrir aux acteurs du développement de la région un cadre stratégique pour orienter leurs efforts afin que le Grand Montréal puisse atteindre son plein potentiel. Le PDE 2005-2009 préconisait une stratégie des grappes industrielles qui a connu de beaux succès, mais également une reconnaissance internationale enviable.

La région métropolitaine de Montréal évolue dans un contexte socio-économique en constante mutation. Bien qu’elle dispose de suffisamment d’atouts pour se mesurer aux grandes métropoles américaines, la région métropolitaine de Montréal doit régulièrement raffiner sa stratégie de développement économique pour améliorer sa performance et devenir plus attractive.

Dans cet environnement compétitif, pour maintenir et accroître le niveau de vie des citoyens du Grand Montréal, il faut stimuler la croissance de l'économie métropolitaine. Plus spécifiquement, il faut :

  • des gains substantiels de productivité;
  • plus d'investissements privés;
  • plus d'innovation en entreprise;
  • plus de diplômés universitaires;
  • une meilleure intégration des immigrants au marché du travail.

La mise à jour du PDE pour la période 2010-2015, qui continue de miser sur la stratégie métropolitaine des grappes industrielles, entend s’y consacrer. Son objectif : hisser le Grand Montréal dans les 10 premières régions métropolitaines d’Amérique du Nord en termes de croissance du PIB par habitant, d’ici 20 ans.

La Communauté possède également la compétence de faire la promotion de son territoire sur le plan international pour y favoriser l'essor et la diversification de l'économie. À cette fin, la Communauté peut notamment :

  • susciter sur son territoire l'implantation d'entreprises et la venue de capitaux, et favoriser la réalisation de projets ayant un impact économique significatif;
  • promouvoir sur les marchés extérieurs les biens et les services produits sur son territoire;
  • établir des liens avec les organismes ayant pour mission la promotion de son territoire et, malgré la Loi sur l'interdiction de subventions municipales (L.R.Q., chapitre I-15), les soutenir financièrement;
  • mettre sur pied des groupes de concertation sectoriels en vue d'établir les priorités d'intervention.

L'organisme Montréal International exerce actuellement, pour le compte de la Communauté, cette compétence.

Financement des grappes

Le 9 mai 2005, lors du lancement officiel de son Plan de développement économique, la Communauté confirmait un investissement total de 6 M$ par année pour le financement des grappes industrielles métropolitaines et les projets à valeur ajoutée. Cet investissement, couvrant les années 2005 à 2008, se divisait en quatre parts égales entre le secteur privé, le gouvernement du Québec, le gouvernement du Canada et la Communauté.

En 2008, la Communauté renouvelait ce cadre de financement pour une seconde phase triennale, soit pour les années 2008 à 2010. Trois partenaires contribuent maintenant à parts égales aux activités visant à soutenir le fonctionnement, l’animation, la coordination et le développement de projets à valeur ajoutée par les secrétariats de grappes dans le but d'améliorer la croissance et la compétitivité de leur grappe, soit le secteur privé, le gouvernement du Québec et la Communauté.